Maison Nobiliaire de la Croix de Bramafan
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  domaines i.g.  
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 [RP]Carnet de route - Hiver 1459 - Anjou/Champagne

Aller en bas 
AuteurMessage
Clelia

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 33
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: [RP]Carnet de route - Hiver 1459 - Anjou/Champagne   Mer 28 Déc 2011, 20:04

Dans l'église de Blois



Juste avant de quitter Blois, elle vint allumer une petite bougie dans l'église de Blois.

Une fois qu'une petite flamme dansait au bout de la bougie, elle se signa, s'agenouilla et se mit à prier.

Quand elle allait enfin arriver au but de son voyage, elle ne se faisait guère d'illusions sur ce qui allait suivre. Un baptême, un anoblissement, un mariage.. le trio parfait qui allait se conclure avec brio.. ou pas.
Gwen allait reprendre les choses en main, peut-être pas de la façon dont elle aurait pu le souhaiter.

Avait-elle vraiment le choix? Maintenant plus vraiment et comme Cassandres le lui avait rappelé, elle était fille de Comte et de Duchesse, elle n'avait donc pas forcément de choix. Même si elle l'avait cru longtemps.

Une pensée vers l'Anjou, une prière pour que ses futurs dirigeants préservent la paix fragile qui était enfin arrivée. Une pensée pour le grand gâchis qu'avaient été ces deux derniers mois. L'amour rend aveugle, la jeunesse fait commettre des erreurs. Elle avait cru qu'il serait performant au poste qu'elle avait laissé ô combien à contre coeur. Il en avait été autrement et il avait ajouté à son incompétence une arrogance qu'elle n'avait pu percer que la veille de son départ d'Anjou. Ses mots l'avaient blessée, mettant définitivement un terme à une histoire à laquelle elle essayait d'insuffler un nouvel espoir.
Se perdre pour quelqu'un d'insuffisant, c'était pathétique. Ce qui était encore plus pathétique, c'était le souvenir qui la hantait depuis qu'elle était venue à Vendôme. Que n'aurait-elle pas donné pour être auprès de lui à ce moment-là. Que n'aurait-elle pas donné pour lui donner toute son énergie, pour pouvoir l'aimer, pour pouvoir le lui dire. Mais.. il n'était plus temps.. Bientôt son destin serait scellé..

Pour Noël, elle avait tout de même le plus beau des cadeaux. Son ventre avait tardé à s'arrondir. Elle avait été malade, elle s'était sentie fatiguée mais aucun autre signe ne s'était vraiment montré. Pendant son mandat de maire, elle sortait peu. L'hiver avançant, elle avait pu cacher aisément les rondeurs naissantes qu'on ne pouvait pas encore deviner sous ses habits.
Mais depuis qu'elle avait quitté l'Anjou, son ventre s'était bien plus arrondi. Un oeil attentif aurait pu deviner sa grossesse. Cette fois-ci, seul le ventre en témoignait. Sa taille était restée la même, elle n'avait pas pris beaucoup de poids encore. Colin n'avait encore rien vu.
Elle passa une main toute douce sur son ventre, priant pour le petit être qu'elle portait, pour sa survie, pour pouvoir lui offrir la plus belle vie possible, même si pour cela elle devait faire de lourds sacrifices. Un sourire se dessina sur son visage, cette fois-ci, elle en prendrait soin de cette grossesse. Dire qu'elle l'avait voulue n'était pas tout à fait juste mais ce qui était sûre, c'était que maintenant, elle voulait qu'elle se déroule le mieux possible.

Il était l'heure de partir, vers un nouvel avenir, vers autre chose que l'Anjou. Plus que quelques jours de marche. Le plus gros avait été fait. Une inquiétude tout de même, que dirait Colin quand elle le lui dirait? Comment allait-il réagir?
Sans plus se plonger dans une réflexion sans fin à ce propos, elle se releva.

Demain, Orléans.


Dernière édition par Clelia le Mer 28 Déc 2011, 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clelia

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 33
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: [RP]Carnet de route - Hiver 1459 - Anjou/Champagne   Mer 28 Déc 2011, 20:09

Eglise de Conflans, 26 Décembre

Conflans-lès-Sens, la Champagne, but de son voyage, de son long périple depuis l'Anjou...

Ils étaient arrivés dans la journée, elle attendit de s'être un peu reposée pour pousser la lourde porte de l'Eglise. Pas âme qui vive en taverne, pas âme qui vive dans la petite église. Tant mieux se dit-elle, elle affectionnait ces moments de calme, de silence qui lui permettaient de recouvrer davantage la sérénité qu'elle avait perdu en Anjou.

Les nouvelles étaient mauvaises. La guerre allait reprendre murmurait-on. On la regardait de travers quand elle disait qu'elle était Ponantaise, pire même, angevine! Au début, cela l'avait fait sourire, elle avait même un peu joué de la provocation mais elle se lassait. Les gens ne réagissaient que trop bien, ce qui montrait bien le fossé entre les convictions des uns et des autres.

Elle se signa. Une prière, illusoire, pour cette paix qui s'envolait un peu plus chaque jour.

Une prière pour son Duché adoré qui lui avait fait bien des misères et qu'elle ne pouvait pas de pas aimer quand même. Une prière pour le futur Duc d'Anjou, ne sachant pas très bien de quel côté se diriger.

Et enfin, une prière pour cet enfant à venir. Il commençait à la faire souffrir un petit peu. Ces longues heures de marche avaient rendu son dos assez douloureux et ce soir, son ventre la faisait un peu souffrir, par à-coups, des à-coups qu'elle reconnaissait, instinctivement, pour avoir déjà perdu un enfant quelques mois plus tôt. L'heure du repos avait sonné. Il n'était pas question que le même enfer recommence.
Une petite caresse sur ce ventre naissant qu'elle arrivait encore à cacher sous ses vêtements. Fille ou garçon? Peu importait dans le fond, même si elle se disait qu'une fille, ça serait "mignon".. et un garçon, c'est moins "mignon"? pas forcément...

Avec un soupir, elle se dit qu'il était temps de trouver un prêtre pour se faire baptiser. Sa pastorale était terminée, elle tenait le certificat de Cassandres qui l'attestait. Ne manquait plus que le baptême.. puis le mariage... pour donner une justification religieuse à ce qui n'allait pas tarder à se voir honteusement. Une pensée au père de l'enfant, une pensée à Charles qui venait de démissionner.. on le lui avait rapporté.

Pas un mot de sa part depuis son départ. Il l'avait traitée de la plus odieuse des façons la veille, lui rappelant qu'elle n'était plus rien, plus conseillère, plus maire.. mais comment en était-elle arrivée là? Pour lui.. tout ça pour lui... enfin, en partie, elle avait fait des folies par amour pour lui et il ne s'en rendait même pas compte.
Enfin, au cours du voyage, son ressentiment s'était émoussé. Elle retrouvait petit à petit son énergie d'antan, son optimisme... Elle oubliait, et se forçait à oublier les visages d'antan, qui avaient peuplé ses amitiés et ses souvenirs...

Elle s'agenouilla et se releva presque aussitôt, grimaçant de douleur. Elle attendit quelques minutes que la douleur de son bas-ventre passe avant de se relever. Une bonne nuit de sommeil, quelques jours de repos, cela lui ferait le plus grand bien. Il le fallait. Doucement, elle se dirigea vers la porte, se signant avant d'en franchir le seuil.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Carnet de route - Hiver 1459 - Anjou/Champagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucius Pompeius Publicola ? Carnet de route
» Signaler un carnet de route complet
» Carnet de route d'Hoshina Utau
» Carnet de Route - W.P. MacKenzie
» cérémonie d'octroi de fief de mérite du 12 aout 1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
en la Maison Nobiliaire de la Croix de Bramafan :: à travers les aRPentages de la Maison de la Croix de Bramafan :: au coeur des aventures bramafaniques-
Sauter vers: